Marché aux Puces de Saint-Ouen

Marché Serpette 
Stand 9 Allée 1 sur cour devant le palmier

F -93400 Saint-Ouen

Marta Bryl - Archéologie

Horaires d'ouverture 

Samedi       10h30 - 18h
Dimanche   10h30 - 18h

ARYBALLE

L'aryballe, du grec ancien : ariballos, aryballos, est un petit vase rond ou ovoïdal, à col étroit et lèvre plate. Ils servaient probablement aux athlètes avant tout, qu'ils gardaient accrochés au poignet ou à la ceinture.
Les premiers modèles d'aryballes sont Corinthiens et datent du VIIIème siècle avant notre ère. L'utilisation du terme grec aryballos pour cette forme particulière est conventionelle. Il a très certainement été utilisé dans l'antiquité mais on sait que d'autres noms, tel que lekythos ou olpe, était également employés. L'aryballe, qui était une forme commune à Corinthe, l'est nettement moins à Athènes, même si souvent représenté sur des vases ou des stèles funéraires, soit suspendus - accompagnés de strigiles ou d'éponges-, soit utilisés par les athlètes eux mêmes. A Corinthe et en Grèce orientale, des têtes de guerriers, des animeaux, des coquillages et autres figures moulées pouvaient servir de corps à l'aryballe. Pendant le VIIème siècle avant notre ère ils s'allongent pour devenir piriformes.

ALABASTRE

L'alabastre - du grec alabastros signifiant vase sans anses - est un flacon cylindrique, de forme allongée ou en forme de goutte, contenant les huiles parfumées avec lesquelles les athlètes et les femmes nettoient leur corps. Son col étroit laisse échapper une petite quantité de liquide, tandis que sa large embouchure horizontale formant un disque plat permet de limiter le gaspillage et à étaler le produit parfumé sur la peau. Une petite anse était percée pour permettre le passage d'un lien servant à maintenir le flacon à la main ou à le fixer à la ceinture. Sa forme dérive à l'origine d'un type de vase en albâtre. Cette forme a une longue histoire dans la poterie corinthienne mais est également largement diffusée dans la poterie attique à partir du VIème siècle avant notre ère.

ASKOS

L'askos - du grec signifiant outre - est un vase à verser à fond plat d'une taille de 5 à 20 centimètres. Sa forme, qui comporte plusieurs variantes, rappelle généralement celle d'une outre en peau. La plus courante présente un corps gonflé, légèrement écrasé sur les côtés, et une embouchure décentrée. Une autre variété a un corps annulaire sur lequel est implanté un col, parfois figuratif et souvent zoomorphe. Les céramistes grecs en produiront aux Vème et IVème siècles avant notre ère. L'askos sera ensuite fabriqué dans les ateliers italiotes sous une forme un peu différente et donne le guttus.

EPICHYSIS

L'epichysis est une cruche à panse trapue ou en bobine, au col élancé doté d'un long bec et d'une anse unique surélevée par rapport au bord. Il mesure en moyenne 15 centimètres de hauteur.
Il servait à verser et était peut-être également utilisé pour mettre de l'huile dans les lampes.

LECYTHE

Tout comme l'aryballe ou l'alabastre, le lécythe était destiné à contenir des huiles parfumées, à la palestre - lieu ou l'on pratiquait la lutte et autres exercices physiques - ou pour la toilette et plus tardivement pour les rites religieux : culte divin, rites funéraires. Il existait, selon les époques, une réglementation quant à la quantité d'huile qu'il devait contenir, une ampoule était insérée dans le vase et limitait la quantité du précieux liquide. Il eut une large diffusion dans le monde antique. Sa forme, attestée dès le VIe siècle avant notre ère, demeurera très en faveur jusqu'à la fin du IVe siècle avant notre ère.
Ordinairement de forme ovoïde au début du VIème siècle avant notre ère, le lécythe se développe sur le mode de l'hydrie ou de l'amphore à col et prend une forme dite à épaule. Il continue à être décoré à figures noires pendant toute cette période. La forme cylindrique préodomine au Vème siècle av. J.-C. et c'est cette forme qui sera utilisée pour les vases à fond blanc. Le rôle des lécythes à fond blanc dans les rites funéraires est attesté par fouilles archéologiques ainsi que par leurs décor. La taille est très variable : de 10 à 50 cm pour les plus grands. 

0